Live Chat

L'histoire des solutions linguistiques de SDL

Depuis son arrivée sur le marché des logiciels de traduction en 1984, TRADOS (acquis par SDL en 2005 et aujourd'hui connu sous le nom de SDL Trados) s'est bâti une très solide réputation auprès des professionnels du secteur.

SDL Trados n'a cessé d'accroître sa base de clients, qui compte aujourd'hui plus de 250 000 professionnels de la traduction (du traducteur indépendant à la grande entreprise). Comment ? Tout simplement grâce au développement en continu de logiciels de mémoire de traduction innovants et fiables.

Daniel Brockmann et Matthias Heyn reviennent sur les 30 années d'existence de TRADOS. (19 minutes)

La genèse

TRADOS (TRAnslation & DOcumentation Software) a été créé en 1984 par Jochen Hummel et Iko Knyphausen à Stuttgart, en Allemagne,

en réponse à un appel d'offres lancé par IBM auprès des prestataires de services linguistiques dans le cadre d'un projet de traduction.

Les années 1980

Au milieu des années 1980, face à une demande de traduction de contenus sans cesse croissante, les outils de TAO (traduction assistée par ordinateur) voient le jour. Les traducteurs se retrouvent débordés par le nombre de projets de traduction transmis par leurs clients. Il est essentiel que la technologie contribue à combler le fossé entre l'offre et la demande. Cette exigence est parfaitement perçue par Hummell et Knyphausen, qui s'attellent alors à développer un logiciel pour résoudre le problème.

En 1988, alors que l'ère des mémoires de traduction n'en est encore qu'à ses prémices, TRADOS développe TED, une version très précoce du logiciel aujourd'hui connu sous le nom de Translator's Workbench, l'un des logiciels de mémoire de traduction intégrés à SDL Trados 2007 Suite. C'est vers cette époque que TRADOS prend la décision de diviser l'entreprise, en transférant les services de traduction à INK aux Pays-Bas pour mieux se concentrer sur le développement de logiciels de traduction. Il faut un certain temps à TRADOS pour s'établir solidement comme fournisseur d'outils d'aide à la traduction. Le succès arrive à la suite de plusieurs décisions stratégiques, dont le transfert du développement de logiciels vers la plate-forme Microsoft Windows.

Les années 1990

En 1990, TRADOS commercialise son premier produit, baptisé MultiTerm (base de données terminologique aujourd'hui connue sous le nom de SDL MultiTerm). La première version de Translator's Workbench sort en 1992. Vers le milieu des années 1990, Trados commence à se développer. Matthias Heyn, linguiste spécialisé en informatique diplômé de l'Université de Stuttgart, rejoint alors l'entreprise et développe le premier outil d'alignement du marché (T Align, qui deviendra plus tard WinAlign et sera proposé dans SDL Trados 2007 Suite). En outre, TRADOS se lance dans l'établissement d'un réseau de bureaux locaux, notamment à Bruxelles, en Virginie (aux États-Unis), au Royaume-Uni et en Suisse.

Dans les années 1990, le développement de logiciels de traduction connaît un essor notable. De nombreux traducteurs indépendants tirent parti de la sophistication croissante et de la baisse des prix des ordinateurs personnels, deux phénomènes qui contribuent également à démocratiser l'utilisation des outils de TAO et à favoriser leur diffusion. Allié aux avantages en termes de gain de temps et de qualité dont l'usage des outils de mémoire de traduction au niveau local permet de bénéficier, Internet ouvre la voie à une productivité accrue par le biais du partage en temps réel des ressources de traduction via la technologie de serveur. Il s'ensuit une accélération du rythme de localisation des contenus, ce qui permet aux entreprises de conquérir de nouveaux marchés et de diffuser leur message dans la langue de leurs clients.

Le nouveau millénaire

En dépit de l'arrivée, à l'aube du nouveau millénaire, de nouveaux acteurs sur le marché des logiciels de traduction, TRADOS parvient à se maintenir et continue de se tailler la part du lion. L'acquisition de TRADOS par SDL en 2005 permet à ces deux leaders du marché de tirer parti de leurs connaissances respectives des produits et de la technologie pour fournir à leurs clients des fonctionnalités optimisées.

Le lancement de SDL Trados 2007 Suite associe une technologie fiable, fruit de 25 années consacrées à la recherche et au développement, à des fonctionnalités novatrices, dont la traduction automatique (version bêta), pour une rapidité et une productivité accrues du processus de traduction.

25 ans d'existence

En 2009, la famille des produits SDL Trados accueille la gamme Studio, la dernière génération des logiciels de mémoire de traduction qui révolutionne la manière de travailler des professionnels de la localisation. SDL Trados Studio 2009 regroupe non seulement les meilleures fonctionnalités de TRADOS et SDLX, mais bénéficie également de 25 années d'expérience en développement de logiciels de traduction et de plus de 100 millions de dollars investis en recherche et développement.
Les 25 ans de SDL Trados

De 2010 à 2013

Après la sortie de SDL Trados Studio 2009, SDL lance SDL OpenExchange, la première boutique d'applications dédiées au secteur de la traduction et saluée par l'ensemble de l'industrie. SDL OpenExchange est une plate-forme ouverte unique, permettant à des développeurs et traducteurs tiers de créer et de commercialiser des applications et modules d'extension. SDL OpenExchange met désormais plus de 40 applications à la disposition des traducteurs.

2010 voit le lancement de la nouvelle version de SDL Passolo, notre outil de localisation de logiciels primé. Innovation et investissements continus dans notre outil de localisation de logiciels primé. SDL Passolo s'intègre encore mieux à SDL Trados Studio 2009 et prend désormais en charge les technologies de traduction automatique telles que SDL Language Weaver.

En 2011, les outils de TAO continuent d'évoluer et SDL Trados Studio 2011 est lancé sur le marché. Basé sur la version Studio 2009, SDL Trados Studio 2011 révolutionne les processus de traduction et de relecture pour les professionnels de la traduction et de la localisation. Cette nouvelle solution intègre de nombreuses améliorations en termes d'utilisation des mémoires de traduction et des bases terminologiques et permet des performances et une productivité accrues. Cette version a également fait l'objet de centaines d'ajustements, offrant ainsi une expérience de traduction optimale.

L'interface SDL Trados Studio est entièrement relookée en 2013 et Studio 2014 est proposé à la vente en septembre 2014. Plus simple, plus rapide et plus intelligent, Studio 2014 propose une interface utilisateur revisitée, une sélection de ressources d'auto-assistance ainsi qu'un nouvel outil d'alignement. Et avec la diversité des applications proposées sur SDL OpenExchange, les fonctionnalités du logiciel sont encore plus complètes : la compatibilité avec des fichiers tiers est désormais possible et les fonctionnalités d'analyse et de rapport sont encore plus performantes.

Le lancement de la nouvelle version du logiciel collaboratif de SDL, SDL Studio GroupShare, a également eu lieu en 2013. La collaboration au sein des équipes et le partage des mémoires de traduction et de la terminologie sont désormais plus faciles avec les nouvelles fonctionnalités de GroupShare 2014. La rationalisation de l'attribution de tâches, les notifications et le suivi des projets permettent aux chefs de projet d'être plus efficaces et d'assurer une qualité accrue dans leurs tâches quotidiennes.

Trados fête ses 30 ans

2014 marque les 30 ans de Trados. La marque Trados a été créée le 26 septembre 1984 et s'est imposée au cours des 30 dernières années jusqu'à devenir le synonyme des outils de traduction assistée par ordinateur (TAO).

Trados est désormais une référence mondiale du secteur et, au cours des 30 dernières années, de nombreux concurrents ont essayé d'imiter les fonctionnalités de cet ensemble de solutions leader dans le monde.

Les innovations en termes de développement des outils de TAO établies par Trados continuent aujourd'hui, comme en attestent les fonctions améliorées de SDL Trados Studio et la plateforme de produits SDL optimisant la productivité en traduction.

Le logiciel de traduction de nouvelle génération

Suite au 30e anniversaire de Trados, l'année 2015 a marqué le lancement de SDL Trados Studio 2015. Studio 2015 a renforcé sa position de référence en matière d'outil de TAO avec ses possibilités de personnalisation améliorées et son interface utilisateur optimisée. Studio 2015 était pleinement axé sur la productivité et proposait des fonctionnalités comme SDL AutoSuggest 2.0 et Retrofit. Avec la préoccupation croissante autour de la qualité au sein du secteur, Studio 2015 a intégré une fonctionnalité d'évaluation de la qualité de traduction (TQA) permettant d'évaluer et de noter la qualité des traductions.

L'année 2015 a également marqué le lancement de SDL Studio GroupShare 2015, offrant aux chefs de projet la possibilité de gérer plus efficacement un grand nombre de projets. L'API REST de GroupShare a été développée pour intégrer une fonctionnalité d'attribution des fichiers et l'expérience utilisateur a été améliorée pour une prise en main optimale de GroupShare.

SDL Passolo 2016 est sorti au début de l'année 2016. Cet outil de localisation de logiciels leader du marché visait à fournir une qualité et une productivité plus élevées pour les formats mobiles, avec une meilleure prise en charge des formats de fichiers Android. Cette nouvelle version offrait une synchronisation améliorée pour les projets logiciels distribués avec Passolo 2016 Collaboration Edition, ainsi qu'une interface utilisateur moderne pour une plus grande facilité d'utilisation.

L'année 2016 a également vu SDL OpenExchange être remplacé par SDL AppStore. S'appuyant sur le succès de SDL OpenExchange, le lancement de SDL AppStore a offert à l'ensemble des clients SDL de nombreuses manières d'élargir l'utilisation de leurs logiciels et d'optimiser leur expérience utilisateur. 

Un peu plus tard dans l'année, SDL a publié l'enquête Informations sur les technologies de la traduction, avec 2 784 réponses de traducteurs indépendants, de prestataires de services linguistiques et d'entreprises dans 115 pays. L'enquête a permis d'identifier cinq grandes idées sur les tendances en matière de technologies de la traduction, portant notamment sur la qualité, la productivité, les nouvelles façons de travailler, l'intégration et l'expérience utilisateur.

Lancé à la fin de l'année 2016, SDL Trados Studio 2017 intègre deux innovations majeures : AdaptiveMT, un moteur de traduction automatique reposant sur l'auto-apprentissage et la technologie upLIFT. Ces technologies révolutionnaires permettent au secteur de la traduction de répondre aux exigences les plus pointues en termes de qualité et de productivité. SDL Trados Studio 2017 comprend de nouvelles fonctionnalités, dont la fusion des segments séparés par un retour chariot, l'inversion des paires de langues et la prise en charge du chinois, du japonais et du coréen par SDL AutoSuggest, une première pour les outils de TAO.